Les types de dératiseurs en Belgique

Etant nous mêmes des entrepreneurs en désinfection, nous recevons énormément d'emails de personnes inquiètes concernant l'utilisation et la mise en place d'anticoagulants.
Voici les explications sur les types de dératiseurs et les produits biocides utilisés.

Il existe plusieurs familles de rodenticides (*):

(* Matières capable de tuer des rongeurs ou des mammifères)
1. Certains gaz lacrymogènes
2. Les anticoagulants
3. Les convulsivants
4. Les cardiotoxiques
5. L'arsenic
6. Les hypercalcémiants
7. Alternatives non toxiques
La directive sur l'emploi des biocides en Belgique ne permet que l'utilisation, l'achat, la vente et la détention de raticides et souricides de la classe des anticoagulants et des neurotoxiques (alphachlorasole) (8 MAI 2014. — Arrêté royal relatif à la mise à disposition sur le marché et à l’utilisation des produits biocides).
Les autres classes sont bannies et extrêment dangereuses pour la santé.

A l'heure actuelle, il existe trois familles d'anticoagulants.

1. Première Génération Multifeed (Coumafène, Coumatétralyl, Chlorophacinone, Diphacinone,...)

2. Seconde Génération dont des Multifeed et Singlefeed (Difénacoum, Bromadiolone, Brodifacoum, Flocoumafene,...)

3. Troisième Génération Singlefeed(Dieféthialone, Difacoum,...)
Multifeed désigne plusieurs jours de consommation de toxiques avant d'arriver à une dose mortelle.
Singlefeed désigne une prise unique qui suffit à tuer, infime soit-elle.
La première génération est utilisé par Monsieur et Madame Tout le Monde.
Vous achetez sans doute ces grains dans les magasins de bricolage.
Les rongeurs doivent manger plusieurs jours d'affilé ces produits pour s'intoxiquer, c'est le mode Multifeed.
La seconde génération est aussi prisée par Monsieur et Madame Tout le Monde et ce sont généralement ces matières actives que nos dératiseurs utilisent.
Nous sommes dans une approche où il ne faut plus que quelques consommations pour intoxiquer un rongeur, c'est le mode Feed&Feed&Feed.
Ensuite vient la troisième génération.
Une seule prise suffit, ce sont des poisons violents en mode Singlefeed.
Tous les anticoagulants ont heureusement un antidote qui est l'administration de la vitamine K1.
Néanmoins pour les produits de seconde et troisième générations, ils peuvent être sans effet.
Un enfant qui aurait ingéré un appât à base de matière active de troisème génération pourrait se faire administrer un traitement de vitame K1 pendant plus de 9 mois!
Heureusement, il existe une sécurité en plus, tous les produits raticides et souricides du marché belges sont enrobés d'un puissant amérisant (le Bitrex) qui laisse un très mauvais goût.
Les rats et les souris ne connaissent pas cette amertume et consomment avec délectation les grains, pâtes ou blocs empoisonnés.
Un anticaogulant est un raticide ou souricide qui agit sur la coagulation du sang des mammifères.

En Belgique, on ne peut donc pas utiliser d'autres raticides ou souricide que les anticoagulants ou neurotoxiques.
Avec internet (et dans le panier des dératiseurs peu scrupuleux), vous trouvez aisément des raticides ou souricides interdits en Belgique, citons :
- L'Aldicarbe  est un carbamate et donc très cancérigène sous forme pure (nom commercial Témik = Pesticide fulgurant qui a été déjanté de son usage initial pour être utilisé en insecticide ou en raticide/souricide).
Un enfant qui toucherait une de ces billes noires devrait mourir en quelques minutes. Il est interdit depuis 2004 en Europe. On en trouve encore dans certains stocks d'agriculteurs mais surtout dans les pays d'Asie.
Pas sans danger! Voir à ce sujet la catastrophe de Bhopal [Voir Catastrophe_de_Bhopal ].
Des dératiseurs belges utilisent encore du Témik dans certains jardins pour venir à bout des rats bruns et des rats taupiers, voire des taupes.
- Les cardiotoxiques  : (Phosphure de zinc (composé chimique inorganique), ...) qui provoquent un arrêt cardiaque. Ingéré, l'acide gastrique contenu dans le corps du rongeur fait une réaction avec le phosphure et libère de la phosphine qui est mortel.
- Les neurotoxiques (alpha-Chloralose, Brométhaline ...) agit sur le système nerveux et l'animal meurt dans des convulsions. Ils sont à nouveau bienvenue en Europe et en Belgique. L'intoxication est visible après une ou deux heures et la mort peut être rapide!!!
- Les hypercalcémiants (Le cholécalciférol, ...) qui augmentent fortement le taux de calcium dans le plasma tuant les mammifères.
Il n'est plus rare de trouver de la Brométhaline en Belgique chez des gens peu scrupuleux et qui l'utilisent de façon anarchique.
C'est totalement interdit.
Les bonnes pratiques font qu'un vrai dératiseur n'aura pas besoin de matières actives interdites pour venir à bout d'une infestation de rats noirs par exemple.
Il connait les manières de procéder en vue de la résorbtion complète des colonies émergentes.
De plus, si une intoxication devait arriver avec des matières actives interdites en Belgique, la Responsabilité Civile d'Exploitation de l'Entreprise incriminée serait incapable de dédommager quiconque. C'est le défaut de prévoyance qui serait mis en avant par la compagnie d'assurance et elle demandera automatiquement à votre RC familiale de se mettre en branle.

Laisser une note sur ce contenu et partager celle ci avec vos connaissances

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (10 Votes)